Rencontrons la tolérance !

Pour 2017, l’équipe du PCS mènera une campagne de sensibilisation appelée « Rencontrons la tolérance » avec au programme : conférences, échanges, débats et spectacles…

Un groupe d’élèves de l’Institut Saint-Gabriel participera aux conférences organisées dans le cadre de ce projet.

Le lancement de cette campagne débute par la venue de Monsieur Mourad Benchellali, ex-détenu français du camp de Guantanamo.

Capturé au Pakistan le jour des attaques des tours aux Etats Unis, il a été soupçonné d’actes terroristes. Revenu en France après plus de 2 ans de détention, il sera encore mis en examen pour association de malfaiteurs et fera une peine d’un an et demi. A 19 ans, Mourad part en visite en Afghanistan sur les conseils de son frère. Durant 2 mois, il s’est retrouvé malgré lui dans un camp d’entrainement d’Al Qaïda.

Depuis, Mourad est devenu formateur en insertion et participe à des opérations de prévention du radicalisme auprès des jeunes musulmans. Il témoigne dans son livre « Voyage vers l’enfer » de ce qu’il a subit dans le camp de Guantanamo (version actualisée sous le titre « Le piège de l’aventure »).

Monsieur Benchellali sera présent du 20 au 23 mars pour différents témoignages à Braine-le-Comte, Rebecq et Ecaussinnes.

Le témoignage de Mourad est terrifiant de simplicité, raconté sans haine ou rancœur mais implacablement percutant. L’échange qui se fait ensuite avec le public est emprunt de respect et d’écoute, dénué de gêne ou de tabou. Les langues se délient vite et les questions s’enchainent.

Programme (toutes les dates sont gratuites mais les places sont limitées) :
  • Le 20 mars à Braine-le-Comte (Hôtel de Ville) : journée destinée aux professionnels (éducateurs, travailleurs sociaux, PMS, CPAS, police de proximité…) Témoignage en matinée et conférence en après midi par Monsieur Lamghari, chercheur en diversité culturelle et religieuse (profil et motivation des jeunes qui se radicalisent).
  • Le 21 mars au Centre culturel de Braine-le-Comte en journée (scolaire) et tout public à 20h
  • Le 22 mars au foyer Culturel de l’Avedelle à Ecaussinnes 20h
  • Le 23 mars au centre culturel de Rebecq 19h.

Ce projet est réalisé en collaboration avec : Commune de Rebecq, le Centre culturel de Rebecq, le PCs de Rebecq, la maison des jeunes des jeunes de Rebecq, Amnesty International groupe 3 d’Ecausinnes, la commune d’Ecaussinnes, le Centre culturel de Braine-le-Comte et le Centre régional d’action interculturelle du Centre (CEraic)

Infos

Plan de Cohésion Sociale, Valérie Bucken : 0498/932.951, valerie.bucken@7090.be.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.